50_ans_et_plus

lien FFCT

un club pas comme les autres pour rouler comme on aime, tourisme, découvertes...
évolution de la revue

Nous étions en 2012

Séjours DS

Samatan, septembre 2012

Pour ce dernier séjour de l'année, orchestré par Jean-René Lapeyre, nous étions environ 160, hébergés au Vacanciel, au camping, sur l'aire de camping-car ou en camping à la ferme.
Les cyclotouristes du club local nous avaient préparé des parcours variés pour découvrir la région, certains nous ont même accompagnés, parcours pimentés de belles bosses. Ici pas de cols mais des grimpettes à répétition avec parfois de forts pourcentages donnant l'impression qu'il y avait plus de montées que de descentes.

Le beau temps était au rendez-vous avec des températures croissantes tout au long de la semaine. En cette saison, proche de l'automne, les tournesols faisaient grise mine, têtes noires chargées de graines, regardant irrémédiablement le sol. Les ingrats, ils n'avaient même pas le courage de nous regarder peiner dans les pourcentages supérieurs à 10 % ! Dommage, ils auraient pu constater que les cyclos du Demi-Siècle savent garder la tête haute et leur bonne humeur en toutes circonstances.

Lundi, démarrage sur les chapeaux de roues avec un parcours optionnel de 114 km très cabossé (nombreux passages entre 12 et 18 %) qui a fait souffrir plus d'une paire de mollets. Les autres parcours allaient vers les gorges de la Save. Mais certains ont préféré rouler l'après-midi pour aller, le matin, flâner au marché du foie gras, le plus gros de la région.
A 17 h nous avions rendez-vous à l'O.T. Pour un rallye pédestre dans Samatan, excellente idée pour nous faire découvrir le village. Par petits groupes, les participants ont, avec sérieux, essayé de résoudre les énigmes. L'équipe gagnante, celle de Solange, a reçu une coupe.
Après les efforts physiques et intellectuels de la journée le réconfort suivait avec le pot de l'amitié offert par la municipalité.

La semaine s'est poursuivie par monts, vallées et toboggans. Dans la campagne gersoise il était difficile de trouver un bar pour se désaltérer ou prendre un petit noir. Les maïs, eux aussi, avaient soif mais n'avaient pas notre chance : déguster une bonne bière bien fraîche à l'arrivée. Quelques systèmes d'arrosage impressionnants essayaient de leur redonner un peu de courage.
Pendant que la majorité pédalait le groupe de marcheurs (de plus en plus important) découvrait aussi la région.

Jeudi était une journée particulière avec le départ de deux bus en direction de Toulouse, se sont enchainées les visites de la ville et de l'Airbus 380, une journée bien remplie.

Vendredi et samedi le village prenait une autre allure, festival Sam Africa oblige. Marché africain et spectacles ont égayé nos fins de journées.
La nuit de vendredi à samedi a été un peu agitée. Des festivaliers habitués du camping de Samatan se retrouvant devant un camping envahi par le Demi-Siècle ont eu quelques altercations avec nos campeurs, plus de peur que de mal, heureusement.

Nous retiendrons de cette semaine un excellent accueil de la Municipalité, de l'Office De Tourisme, de la Roue Libre Samantaise. Un grand merci à Françoise et Jean-René qui nous ont organisé ce magnifique séjour.

Nicole Astol

Randonnées pédestres par Andrée

photos

haut page
accueil

Métabief, juin 2012

De la polaire au débardeur : semaine commencée sous la pluie et le froid avant le retour de la grosse chaleur. Pierre nous avait dit que le Haut Doux est beau sous le soleil mais aussi lorsque le "soleil se déchire", ce que nous avons vérifié.
Hébergement à Azuréva Métabief pour les uns, au camping Le Miroir aux Hôpitaux Neufs pour les autres, nous étions près de 150 pour venir découvrir cette région.
Pierre nous avez avec le club Cyclo de Pontarler concocté des parcours touristiques et sollicitant parfois fortement les mollets.
Sous la houlette de Jocelyne et Andrée les randonneurs pédestres ont découvert de magnifiques paysages d'accès parfois difficiles.
Pour les uns et les autres les belles choses se méritent.
Quelques surprises agréables et parfois amusantes ont agrémenté ce séjour parfaitement orchestré par Pierre. Le meilleur remerciement est de voir la satisfaction des participants.

Dimanche : Maître cyclo sur son vélo empêché.
En Franche-Comté, les anges buvant leur part de vin jaune plus que de raison, leur pipi s'avère quelquefois redoutable.
C'est pourquoi, un jour, malgré la saison propice, maître cyclo se trouva fort dépourvu quand la pluie fut venue. De dépit il laissa son vélo au clou et pris les jambes à son cou. Par l'odeur alléché, maître cyclo alla trouver la montbéliarde, sa voisine à la belle robe bicolore et aux formes avenantes, espérant bien lui faire lâcher un comté, un morbier ou un mont d'or après force ramage.
A cette fin, il se rendit à la fruitière de Métabief, laquelle n'est point ici un lieu de conservation des fruits mais une coopérative de fabrication et de commercialisation des fromages précités. Si la belle comtoise aux généreuses mamelles voulut bien l'initier à tous les secrets de l’élaboration de ces fameux produits du terroir, elle ne consentit à lui céder ces richesses qu'en contrepartie de monnaie sonnante et trébuchante non sans lui avoir dévoilé tous leurs arômes lors d'une dégustation. Elle poussa même l'amabilité jusqu'à lui conseiller quelques produits dopants à l'instar de l'E.P.O. (Eau, Ponsec de Pontarlier, orgeat) ou de divers autres alcools et liqueurs du crû.
Après la vache, maître cyclo rendit visite à son voisin le cochon dans l'espoir de lui soutirer une quelconque partie de son anatomie, vu que dans le cochon, tout est bon ! Comme sa préférence allait toutefois à la saucisse de Morteau, il s'approcha du "tuyé", grande cheminée pyramidale destinée au fumage des salaisons (charcuterie Decreuse à La Cluse Et Mijoux).
La pluie redoublant de générosité et craignant pour le lustre de son poil, maître cyclo trouva refuge au château de Joux à la quintuple enceinte.
Sensible aux charmes de la gente dame de céans, il conta fleurette à Berthe, mais cette attitude déplut tant à son mari jaloux que celui-ci l'enferma dans un cachot où, deux siècles auparavant agonisait Toussaint Louverture. Prenant pitié de son infortune, un seigneur des environs, Pierre Gauliard, intercéda avec succès en sa faveur. Maître cyclo recouvra ainsi la liberté mais à la condition expresse de retrouver les ossements du malheureux héros de l'indépendance de Haïti afin de les ramener dans sa lointaine ultramarine terre natale.
Je crois bien que notre ami cyclo court toujours dans la proche forêt de sapins (désignée dans la région sous le vocable de "joux"). Deviendra-t-il un nouvel Hibernatus ?

Rolland Hanrigou

Une douzaine de cyclos téméraires, pendant ce temps, arpentaient entre monts et vallées la région. La plupart avait choisi le parcours 2 (80 km), la témérité a ses limites !

suite ici

Randonnées pédestres

Photos

haut page
accueil

La Bouverie, Roquebrune/Argens.

La parole est aux participants, ils étaient 86, ils ont dit :

Dimanche : Gorges du Blavet, Fayence, Mons, Caillan.
"ça monte !"
"Plus dur que la Normandie quand on part avec un dénivelé de 900 et qu'il y en a plus de 1200. Belle journée."
"Epuisée, je vais diner et puis me coucher."
"Content. Très belle journée, un peu de dénivelé pour nos vieilles jambes."
"- Belle descente après le repas à Mons.
- Tu as imaginé la faire à la montée ?
- J'imagine même pas."
"On a admiré le paysage."
"Trop de dénivelé pour le premier jour, la parcours de demain plus facile aurait dû être programmé aujourd'hui."
Pour certaines dames ne pédalant pas :
"Marché à Fréjus, super, pas trop de monde le matin sans doute à cause du changement d'horaire. Piquenique sur la plage."
"Un peu de vélo, j'ai essayé de suivre mais ce n'était ni mon rythme ni ma force. Je suis revenue marcher, puis j'ai fait la sieste."
Le groupe marche :
"Après le piquenique on part sur un chemin et surprise, on revient au piquenique donc ça ne doit pas être ça ! On reprend le bon chemin, on demande à des gens qui ne connaissent pas, après on se trompe et on arrive chez un marchand de miel : oh c'est pas là, tourner à gauche... au lieu de 5,5 km on en a fait 10 ou 12. C'était sympa. Demain on fait les Gorges du Blavet, plus simple c'est un GR, donc balisé."

Lundi : Ste Maxime, Le Plan de La Tour, Vidauban, Les Arcs, Le Muy.
"On s'est trompé à Ste Maxime, mais nous n'étions pas les seuls ! Demi-tour pour reprendre la bonne route."
"Très bien passé, de beaux paysages l'après-midi, un peu de circulation le matin. Le soleil, la mer, la montagne et de la bonne bière, que du bonheur ! "
Les groupes relax ont fait l'aller retour à Ste Maxime ou à Port Grimaud.
Un groupe de 4 a fait le petit parcours, voir le compte rendu d'Yvette.
Le groupe grand parcours :
"Impeccable, super, magnifiques paysages. Tout le monde a bien respecté le code de la route."
"Moins dur qu'hier. Après le restaurant à Plan de La Tour on a tourné à gauche, il fallait prendre à droite, on a grimpé un col."
"Hier c'était l'enfer, aujourd'hui le paradis ! "
"petit coup de pompe dans les deux dernières bosses, j'ai laissé les autres filer."
Les 2 vététistes : "Nous sommes allés au barrage de Malpasset, 42 km."
Les marcheurs : "Gorges du Blavet, sans se tromper ! "
Et en soirée : tous au Tibet avec Carlo.

Mardi : Fréjus, Mandelieu, les Adrets, Tanneron.
Après le bord de mer, de nombreuses variantes ont été imaginées pour le retour.
"Je suis parti à la recherche de mon téléphone perdu hier, pas trouvé. Après j'ai fait du vélo, la côte puis retour par Valescure et la D8, visite de Fréjus et St Raphaël."
Pour la petite histoire : perdre son téléphone le jour de son anniversaire, ce n'est pas un appel au cadeau ?
"Trop de voitures sur la côte et sur la N7, on n'arrête pas de se faire klaxonner."
"Tu nous avais dit que le retour par la N7 était super et qu'il y avait 12 km de descente, exact. Tu as juste oublié de nous dire qu'avant il y avait 8 km de montée, j'ai calé dans la montée mais je suis quand même arrivée en haut, 112 km."
Un exploit pour cette cyclote qui n'avait jamais atteint les 100 km.
"Dans mon groupe, au départ, ils avaient un doute sur mes possibilités, j'ai fait 95 km"
Bravo pour cette autre cyclote qui avait fait demi-tour dimanche.
"On est monté par le retour du P3, retour par la même route, j'en ai plein les bottes."
"Pour revenir c'est un peu compliqué dans Fréjus ! "

Mercredi : visite en bus de St Tropez pour les uns, vélo, tourisme en voiture ou repos pour les autres.
"Beaucoup de monde en bas (de St Tropez) nous avons apprécié le calme de la citadelle."
"Les magasins se préparent pour la saison, beaucoup d'agitation, de travaux."
"Il vaut mieux avoir son piquenique quand le coca ou le café sont à 6 € ! "
"Nous voulions aller à St Tropez en voiture mais les bouchons nous ont engagés à rebrousser chemin."

jeudi : Bargemon, Callas, col du Bel Homme.
Une route barrée ne nous a pas permis de passer par Draguignan.
"De belles côtes, nous avons bien mangé."
"Bargemon, Claviers : très jolis."
"Surement le parcours le plus joli de la semaine."
"Belles routes sans voitures, un régal."
"Bargemon, très joli village mais très étroit. Deux semi-remorques de cirque ont bien failli accrocher les vélos sur le trottoir ! "

vendredi : Col du Bougnon, Fréjus, St Paul en Forêt.
"Fréjus : on n'aime pas beaucoup la circulation, on a pris une autre route pour l'éviter."
"Encore une belle journée, la dernière."
Jean Ferrier qui a déniché tous ces beaux parcours de la semaine m'a affirmé qu'il avait commandé le beau temps, il est très efficace, il faudra lui demander la recette. Pour des raisons de santé il n'a pas pu participer au séjour ce qui ne nous empêche pas de le remercier pour le travail qu'il a effectué.
Nous avons passé une excellente semaine au Renouveau de la Bouverie, l'accueil au centre de vacances et au village de la Bouverie était comme la météo au beau fixe.
Après le repas de clôture et la soirée dansante c'était l'heure des "aurevoirs" et "à bientôt".
Rendez-vous à Métabief pour le prochain séjour.

Compte rendu d'Yvette

Chanson de Jean-Pierre

- photos.

Vous pouvez ajouter des commentaires aux photos en les affichant individuellement, compléter les noms de lieux...

haut page
accueil

Dans les délégations.

Dans l'Est

Le 27 octobre ils ont visité le Musée Lalique

Voir ici

Loire : 11 et 12 juillet.

Belle journée mercredi avec un beau soleil et un parcours touristique et montagneux où nous avons souvent roulé à plus de mille mètres d'altitude. Les deux BPF glanés ont satisfait les "chasseurs de tampons", après 96 km et 1400 m dedénivelé nous avons retrouvé le petit bistrot du matin à Villars pour un rafraichissement bien mérité.

Jeudi nous nous retrouvons à Marcilly, des Drômois et Ligériens sont venus nous rejoindre pour une randonnée courte mais agréable sur de petites routes dont les ombrages étaient superflus compte-tenu de la fraîcheur matinale. Nos "rescapés" de Charols et d'Afrique étaient bien là et en pleine forme ! Nous étions 11 à vélo sous la conduite de Marcel qui a organisé avec brio ces 2 journées, André assurait l'assistance et le petit casse-croûte du matin. Les amis de Feurs préparant le BCMF n'ont pas pu se joindre à nous. Après le repas au restaurant de Marcoux, Drômois, Ardèchois, Ligériens ont regagné leurs pénates, satisfaits.

Photos.

Loire, journée JH Jaquemond

La bonne humeur régnait ce jeudi matin 31 mai sur la petite place de Magneux Haute Rive...suite

Photos

Limoux, 23 mai.

Encore une bonne cuvée...Compte rendu
photos

Le 10 mai à Poncin (Ain)

Compte rendu et photos ici

Drôme-Ardèche

Randonnée des Fontaines compte rendu ici

Rencontres à Buis Les Baronnies, Arcens, journée dans le Vercors : voir le blog de la délégation ici

Randonnée découverte du 12 avril. CR et photos

Pays de Loire

Rencontre à Daon (Mayenne) du 16 au 20 mai

Compte rendu.

Randonnée "La Guy et Colette" au Club de La Roche-sur-Yon (85), dimanche 15 avril 2012. Compte rendu

Bouches du Rhône

Compte rendu de la saison 2012 ici.

photos

haut page
accueil

Autres organisations.

Concentration à Pavezin

Compte rendu

Photos

Toutes à Paris

Départ de Bourgoin Jallieu, poème de Chantal.

Les Dames du 67

CR de Solange.

SF à Niort

La Semaine Fédérale vue du stand Demi-Siècle.

Point de rencontre des adhérents DS, 181 y sont venus signer le cahier de présence. Nombre qu'on ne retrouve pas dans les statistiques officielles de la SF puisque nos adhérents, en grande majorité, ont une licence FFCT dans le club de leur région. La boîte à outils de Jean a été très utile pour l'installation du stand.
Ne pouvant me déplacer qu'avec une béquille, j'ai tenu en grande partie la permanence avec Andrée Bonhoure, relayé par des délégués et membres du CD. Les demandes de renseignements ont été très nombreuses. Le bouche à oreille de nos membres a fonctionné à merveille. Une dizaine de nouvelles adhésions ont été enregistrées.
Le cadre exceptionnel du restaurant Le Maraîchin à Coulon a permis aux 104 personnes de passer une soirée très agréable. Une vingtaine en a profité pour faire un tour en barque sur le marais poitevin.
Le lendemain, après la photo de groupe, Jean-Pierre à 9 h pile est parti, accompagné d'une vingtaine de DS pour le lieu du pique-nique.
Les Demi-Siècle ont passé un grand moment de convivialité samedi chez Ghislaine et Denis. Ils ont été accueillis par un petit rosé et un pain régional maison, le « préfou » cuit spécialement pour l'occasion, façon Bigot. Ce fut un régal.. Paul et Andrée ont fait office de signaleurs pour les autres cyclos devant la maison en raison du manque de panneaux directionnels.
Lors de la cérémonie de clôture, le Demi-Siècle a défilé, vélos décorés, costumes régionaux ou tenue DS, avec en tête Denis, une barque accrochée à son vélo, en bandoulière, un fusil pour tirer les canards.
Un très grand merci au couple Bigot et leur équipe ainsi qu'à tous ceux et celles qui se sont impliqués pour la réussite de cette semaine. La venue à cette SF m'a permis de replonger dans l'ambiance cyclo et rencontrer beaucoup de monde.
A l'année prochaine sur un vélo de préférence.

Laurent Guth

Photos

Pâques en Provence

montage photoMontage photo Krystina et Jean, cliquer sur la photo.

Compte rendu
Photos

.

haut page
accueil

Structures : réunions.

Assemblée Générale du 17 novembre

Dès 8 h 30 les premiers participants arrivaient, la réunion pouvait donc commencer à l'heure. Une assemblée ordinaire avec son cortège de rapports tous adoptés à l'unanimité, suivi des résultats des élections au CD : tous les candidats sont élus, on peut regretter qu'il n'y ait pas plus de candidats car il reste des places vacantes, il serait souhaitable que quelques nouveaux viennent prêter main forte à l'équipe actuelle.
Après le passé l'assemblée s'est projetée dans l'avenir avec le programme 2013, les projets 2014 et même 2015. L'intervention du Président de Ligue et des échanges sur des sujets divers terminaient la matinée avant que tout le monde se retrouve pour un repas convivial, avec choucroute pour ne pas dépayser notre Président !
L'après-midi faisait place à une réunion du CD pour régler les derniers rouages de la saison 2013 et compléter le bureau avec l'élection de Bernard Boehm au poste de secrétaire adjoint (ce poste était vacant).

Nous allons lancer un appel à volontaires car certains membres du CD souhaitent progressivement lâcher quelques tâches, ils n'abandonneront pas le "navire" sans avoir aidé leurs successeurs à prendre la relève. Du renouvellement progressif du CD dépend l'avenir de notre Association.

Photos

CD du 21 février

Le tirage au sort du séjour offert par VVF à Ayen a été fait au cours du CD.

AG CoDep 42 et récompenses DS.

Le compte rendu est ici

AG ligue Rhône-Alpes

Le compte rendu est ici

Photos

Semaine entre amis à la neige

Une belle semaine passée aux Estables (43) du 4 au 11 février.

Compte rendu et photos.

haut page
accueil

mentions légales