50_ans_et_plus

lien FFCT

un club pas comme les autres pour rouler comme on aime, tourisme, découvertes...
évolution de la revue

Drôme-Ardèche

Blog de la Délégation (cliquer)

Organisation de la Délégation

Déléguée : Michèle Soenen. L'organisation des randonnées et rencontres est confiée à divers adhérents volontaires. Maurice se charge de l'organisation de la prochaine réunion.

Pour plus d'information : voir le blog.

Webmaster : courriel cliquez

Agenda 2017

Le programme est sur le blog de la délégation.

Réunion de la délégation le 01/12/2016 à 9h30 à Valence. voir le compte rendu sur le blog.

Comptes rendus 2013, 2014, 2015, 2016, 2017.

ils sont sur le blog de la délégation.

Randonnée découverte du 12 avril 2012.

CR et photos

Réunions de la délégation Drôme-Ardèche

8 décembre 2011 à Ozon (07)

Compte rendu et photos sur le blog de la délégation.

Réunion 2010.

Elle a eu lieu le 27 novembre 2010 à St Péray, réunissant anciens et nouveaux adhérents.

Le bilan d'activité 2010 montrait le dynamisme de cette délégation avec participations à de nombreuses randonnées, augmentation du nombre d'adhérents mais aussi avec l'organisation de la Randonnée des Fontaines à Charols bien appréciée par les participants.
En ouverture de séance le Président d'Honneur, Jean Leblond, constatait avec plaisir que les Cyclotouristes du Demi-Siècle étaient de plus en plus reconnus dans le monde du cyclotourisme.
La Vice-Présidente de l'Association félicitait le Délégué, Jean Joud, pour son efficacité dans la gestion et l'animation de cette délégation.
Les projets 2011 sont déjà nombreux et seront affinés par un groupe de travail en décembre.
Etaient présents et sont intervenus au cours de la réunion : Jean-Marie Robert président du CoDep Ardèche et Jean-Pierre Garnier représentant le CoDep Drôme, Solange Folacher secrétaire des Cyclotouristes du Demi-Siècle.
Quelques adhérents de l'Isère et de l'Ain avaient fait le déplacement pour assister à cette réunion et partager avec nous le repas au Camp Romain.

Voir aussi ici

Photos

Randonnée à Grignan le 22 juillet:

Parcours de 52 km avec le circuit suivant : Grignan - Chamaret - Chantemerle les Grignan (possibilité ravitailement à 8 kms) - Clansayes le château - La Garde Adhémar (possibilité ravitaillement à 25 kms) distillerie d'Eyguebelle avec visite - Roussas (possibilité restauration rapide/épicerie à 36 kms) Aiguebelle Monastère + mémoire agricole (magasin + visite possible) - Réauville - Grignan.

Photos ici

Nous étions à Gillonay

Photos

Nous étions à Villeneuve De Berg, circuit découverte.

Compte rendu ici.

Photos

Nous étions en Galaure, souvenir Jean Lebreton

Le 26 août 2010, les Demi-Siècle de Rhône-Alpes se sont retrouvés à Châteauneuf de Galaure pour un moment d'amitié, en souvenir de Jean Lebreton, à l'instigation de la délégation Drôme-Ardèche.
25 cyclos ont pris le départ pour une randonnée de 40 ou 60 km qui les a conduits à Barthenay (BPF) avec au passage : collation à Ratières et visite de l'ancienne chapelle de Charrières.
12 autres Demi-Siècle nous ont rejoint pour le repas en commun.
Merci à la délégation Drôme-Ardèche qui a organisé cette belle journée d'une main de maître.

Solange Folacher

Photos ici

haut page
accueil

Nous étions à Voreppe

Un ciel incertain et un grand vent n'incitaient pas à la pratique du vélo ce matin là, pourtant, 11 courageux Demi-Siècle se sont retrouvés à 12h, l'heure convenue, pour participer à la Randonnée des retraités à VOREPPE le 25 mars 2010.

Surprise agréable, le vent était moins fort et le ciel bien dégagé. Comment s'habiller... il fait même chaud !!!
Nous avons plaisir à nous revoir après ce long hiver et pour quelques-uns à se préparer pour la trace VELOCIO de Pâques à BRANTES.
Nous roulons sur une bonne partie du parcours avec le club des AVENIERES MORESTEL et quelques membres du CT de GRENOBLE. La première côte est dure pour certains en ce début de saison. Nous sommes contre le vent pendant 50 km.
MICHEL, notre nouvel adhérent ardéchois, découvre l'équipe des Demi-Siècle. ACHILLE casse un rayon (vélo tout neuf : matériel ou poids du cycliste...) qui est vite réparé et nous rentrons par la piste cyclable avec le vent dans le dos.
Après 85 km, l'assiette qui nous attend est la bienvenue.

La remise à Chantal du Trophée argent du Brevet de randonneur de Ligue par le président du club de Voreppe clôture cette journée bien remplie.

Jean Joud

Photos de Jean

Anneyron 10/04/10

Malgré les incidents mécaniques qui ont jalonné notre parcours : réparation d'une pédale et une crevaison dans les 17 premiers kilomètres, cela n'a pas entamé le moral et la bonne ambiance qui a régné au sein des 6 DS accompagnés d'un sympathisant.
Une dernière crevaison de Max à 800 m du sommet de Barbe Bleue nous a permis de faire une pause et les photos.
Tout le monde était enchanté de se retrouver et prêt à renouveler l'expérience lors de randonnées organisées sur la région.

Jean Joud

Photos de Jean

Reconnaissance Randonnée des Fontaines 2010.

Photos de Brigitte.

haut page
accueil

Drôme et Ardèche

Amis (es) Cyclos avides de grands espaces ou de sites toujours renouvelés nous vous invitons à venir découvrir ou redécouvrir nos deux départements Drôme et Ardèche. Tout est à votre portée : la plaine en Drôme aux senteurs de lavande ou le Vercors, la montagne en Ardèche aux mille facettes touristiques avec le Gerbier de Jonc et les Sources de la Loire , etc. Lorsque vous aurez gravi les 110 cols routiers de la Drôme, et, ou, les 112 cols de l'Ardèche, vous chanterez alors : "Pourtant que la montagne est belle!"

Vous trouverez également des hébergements ou des terrains de camping de qualité. Une gastronomie réputée à des prix raisonnables bien entendu en vous référant au guide des "Maisons Recommandées" de la FFCT. Vous y découvrirez plus encore ! A l'issue de vos périples vous conclurez : Je suis venu, j'ai vu, je reviendrai et vous serez les bienvenus !

haut page
accueil

Brefs historiques

La Drôme

Dès la Préhistoire, de nombreuses peuplades gauloises habitaient la partie du territoire qui forme aujourd'hui le département de la Drôme. Les principales peuplades avaient pour noms : les Tricastinis (aujourd'hui le Tricastin), les Vertacomiris (Le Vercors), les Triulates (le Royan), etc. Après les ravages des envahisseurs barbares, ce furent les Romains qui ayant chassé les tribus barbaresques, amenèrent les bienfaits de la civilisation en construisant des voies, des aqueducs et en élevant des édifices.
Dès que le christianisme avec le catholicisme fit son apparition, la Drôme l'accueillit comme un libérateur. Ce n'est qu'au XVème fut agitée par les Guerres de Religion avec tout ce qu'elles impliquaient de crimes, de malheurs et d'arbitraire. S'ensuivit une période d'accalmie, mais non satisfaits par l'Edit de Nantes les deux camps catholique et protestant reprirent les armes et ce n'est qu' après de longs palabres, menaces d'anathèmes ou recours aux bras séculiers que catholiques et protestants connurent une période de paix. En 1685, à la Révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV, tout fut remis en question. Catholiques et protestants de nouveau s'affrontèrent. Ces derniers ne se soumirent pas, alors on les persécuta. Condamnés à mort, c'est en chantant et avec joie qu'ils se rendaient sur le lieu du supplice se référant aux premiers chrétiens suppliciés dans les arènes romaines.

Ce fut le Dauphiné qui le premier donna le signal de la Révolution à partir de Vizille et se leva pour la défendre, jurant en 1789 "de rester unis pour défendre la liberté". Au coup d'Etat de Napoléon III du 2 Décembre 1852, il y eut quelques jours orageux dus à des opposants royalistes, bien vite réprimés. Vint alors une période plus calme à la faveur de laquelle la Drôme vit renaître son industrie, son commerce et son agriculture.

Au XIXème siècle, le département en pleine expansion vit le citadin se rapprocher de la Provence qui l'avoisinait le paysan et le montagnard se sentaient plus attirés par les régions de l'Occitanie. A ce jour, le département de la Drôme, riche en industries de haute technicité, est très facile d'accès, tant sont nombreuses les infrastructures ferroviaires, routières, fluviales, voire aériennes ( N7, TGV, Le Rhône, Aérodrome de Valence-Chabeuil.) ce qui constitue la véritable plaque tournante d'accès Nord Sud, Est Ouest.

L'Ardèche

Suite aux invasions barbares venues de l'Est, cette région que l'on appelait alors "Le Vivarais" se reconnaît bien vite dans la mouvance des Royaumes Francs. Vînt le Moyen Age avec l'ordre scolastique où l'on voit s'épanouir de nombreux monastères, abbayes, et églises de style roman. La Monarchie Capétienne du XIVème Siècle, annihila tous les pouvoirs locaux.

Le XVème Siècle voit la création des Particuliers du Vivarais sous la dépendance des Etats du Languedoc à forte influence occitane ( langue, coutumes, architecture, etc.). XVIème siècle, suite aux Guerres de Religion, les Etats du Vivarais éclatent en deux tendances : une tendance des Etats Protestants, et une tendance des Etats Catholiques.
A la Révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV, la population qui avait choisi le protestantisme eut beaucoup à souffrir de l'intolérance religieuse ( Dragonnades) ce qui renforça ses convictions pour être encore à ce jour très vivaces. Suite à cela de nombreuses familles émigrèrent vers la Suisse en pays Vaudois, terre calviniste, pour échapper à l'intolérance dont elles étaient victimes.

A la Révolution Française, qui voit le territoire de la France administré en 83 départements, le Vivarais devient alors le département de l'Ardèche, approximativement organisé aux limites de l'ancien Vivarais. Le nouveau département poursuit une croissance rapide et importante tant sur le plan économique, agricole que démographique mais la maladie du vers à soie (pébrine), suivie de la maladie de la vigne (phylloxéra) et de la maladie du châtaigniers (l'encre) font alors que commence un exode rural au profit des grands centres urbains (Lyon, St Etienne, Valence, etc.) qui conduit à son dépeuplement.
A ce jour, grâce à son patrimoine issu de son histoire, ses sites, son architecture ancienne de styles roman ou occitan, à la recherche par les citadins de résidence secondaire tant par les Français que par les étrangers en majorité les Anglais, Hollandais ou Allemands, aux touristes attirés par le site majestueux des Gorges de l'Ardèche, avec la pratique du canoë-kayak, font que le tourisme est en pleine expansion avec plus d'un million de visiteurs par année.

Les deux départements Drôme-Ardèche sont complémentaires tant sur le plan industriel, commercial, culturel ou touristique ce qui fait l'attrait de cette région.

haut page

Points de repère

Nous vous donnons ici quelques points de repère ou approches qui vous aideront à découvrir nos deux départements. Les Syndicats d' Initiatives, les Offices de Tourisme, les Comités Départementaux de la FFCT (CoDep) Drôme ou Ardèche se tiennent à votre disposition afin de vous aider dans votre cheminement.

En Drôme:

Vous avez le choix de randonnées en parcourant cinq régions totalement différentes :

En Ardèche:

Les inconditionnels de la nature seront comblés en visitant sept régions synthèse des beautés du département.

Jean Lebreton

haut page
accueil

mentions légales